Unité d'Habitation, Rezé, France, 1952
Il s'agit plus ici d'une construction expérimentale d'Etat, mais d'une commande apportée par des usagers directs, la coopérative «La Maison Familiale» de Nantes qui groupe des ouvriers et contremaîtres dont la plupart sont attachés aux ateliers du port. Le financement est assuré dans des limites strictes par la loi des H.L.M. Tout l'effort portait donc à l'économie la plus stricte.

L'Unité d'Habitation de Nantes-Rezé bénéficie de l'expérience acquise à Marseille. Semblable dans ses principes, elle est différente dans certains de ses modes d'exécution et par certaines nouveautés. Son plancher artificiel est formé de travées de quatre poteaux et non plus de deux. Ceci peut comporter une perte en plasticité ou en élégance, mais cette solution n'implique aucune déchéance. Les services communs à mi-hauteur de l'habitation ont été annulés avec regret. Car l'économie d'un budget ou d'une législative vient ici amputer l'idée. L'Unité d'Habitation vaut en fonction de ses services communs. Ici ils seront indépendants, au pied de l'immeuble, de l'autre côté de la route, dans un centre destiné au quartier futur.

La construction est en béton précontraint. Pas d'ossature proprement dite et le système "Bouteilles-Bouteiller", évoqué à l'occasion de l'Unité Michelet à Marseille, est remplacé par un système "Boîte à chaussures", ce qui signifie que chaque appartement est une boîte de béton précontraint posée sur celle en dessous et à côté de ses voisines, indépendante, séparée par quelques centimètres et n'ayant contact avec l'ensemble que par deux bandes de plomb intercalées entre les longs côtés d'une boîte inférieure et d'une boîte supérieure.

Par contre, on a précieusement conservé de Marseille les dimensions, la forme et le proportionnement de la loggia type qui fait le succès de l'Unité Michelet. Mais le pan de verre a été fortement amélioré, il devient le quatrième mur de la pièce.

Nantes-Rezé est la consécration de Marseille puisqu'il est né de la demande spontanée d'usagers rassemblés et animés par des hommes magnifiques de foi et de courage.

Extrait de Le Corbusier, Oeuvre complète, volume 5, 1946-1952
fleche_left
fleche_right
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : A. Hamonic
© FLC/ADAGP
1/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : Pierre Joly et Vera Cardot
© FLC/ADAGP
2/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : Lucien Hervé
© FLC/ADAGP
3/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : Pierre Joly et Vera Cardot
© FLC/ADAGP
4/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : A. Hamonic 1954
© FLC/ADAGP
5/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : A. Hamonic 1954
© FLC/ADAGP
6/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : A. Hamonic 1954
© FLC/ADAGP
7/11
Unité d'habitation, Rezé
Photo : Biaugeaud et Harang
© FLC/ADAGP
8/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : Pierre Joly et Vera Cardot
© FLC/ADAGP
9/11
Unité d'Habitation, Rezé
Photo : Lucien Hervé
© FLC/ADAGP
10/11
Unité d'Habitation, Rezé
© FLC/ADAGP
11/11